Agence de communication digitale

Les agences sont-elles en pleine mutation ?

Le modèle 1 : D’un coté, une équipe produit le contenu puis le transforme en communicable et le décline en format. Elle s’appuie ensuite sur des experts pour chaque canal (Event, relations médias, réseaux sociaux…).

Le modèle 2 : L’agence ultra spécialisée, une expertise poussée sur un sujet.https://gentleview.fr

Le modèle 3 : Les agences nouvelles qui n’ont pas peur d’intégrer des startups proposant de nouvelles approches achat médias, interactions, expériences clients, objets connectés… à leur plan d’action. Ce modèle est au coeur des nouveaux enjeux, en sourcing permanent, proche des talents de demain, et capable de monter des opérations opérationnelles très rapidement.

La montée en puissance des agences digitales et non des agences de communication digitale est un indicateur. Les agences vont devoir maitriser l’aspect technique, créatif, stratégique et la dimension innovation pour conserver leur client.

Nous devons toujours penser « culture de Marque » pour créer de la valeur et accroitre la notoriété du produit/service

 

Fini le temps où le client annonçait un budget et les agences réalisaient ensuite un plan d’action. Aujourd’hui, ce qui compte c’est de savoir s’entourer pour être le plus performant possible sur un projet. Ces nouvelles organisations prônent la transparence dans les tarifs, les livrables mais aussi dans les délais et les talents sélectionnés.

 

L’évolution des agences est dictée par les consommateurs

Les annonceurs et les agences cherchent à attirer les consommateurs par tous les moyens, alors que celui-ci ne rêve que d’indépendance et de nouveauté. Le contenu se doit d’être engageant, en adéquation avec leur comportement et il doit les inciter à réagir.

Le changement est permanent, il est notamment justifié par la production de contenu il faut une mise en application rapide, car la relation avec le temps a changé. On ne peut plus prendre le temps.

La communication s’organise sur le modèle des médias, les marques veulent et vont devenir des médias.

Le nouveau challenge pour les agences est de devancer l’annonceur pour mieux l’accompagner. Elles doivent faire émerger des besoins que les annonceurs ne savent pas identifier. Elles ne peuvent plus se contenter de répondre à un besoin, il est indispensable que les agences apportent une vision plus une dimension consulting et une vraie capacité de projection. Le succès de ces agences passe par l’évolution des profils qui travaillent en agence. Des profils plus ouverts, entrainés à s’adapter, à l’écoute des évolutions.

L’évolution des agences passe aussi par l’intégration des start-ups dans leurs locaux, la difficulté réside dans l’identification de ces startups, sortir des sentiers battus des annuaires de startup. Toutes les startups n’ont pas une forte culture du digital, les agences et les marques doivent travailler étroitement avec les startups au service de l’innovation. L’agence doit avoir un rôle rassurant, une approche spécifique, et s’adapter aux changements des startups. En 3 mois les startups peuvent changer de business model ou s’implanter à l’étranger par exemple.

Les agences d’aujourd’hui et surtout de demain fonctionnent en écosystème ouvert et évolutif, afin de multiplier les opportunités créatrices de valeur et développer de vraies spécificités de modèles calqués sur les startups. Si les agences restent sur leurs acquis en deux ans, elles risquent de devenir obsolètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*